6 conseils pour manger sain pendant le confinement

Nous voilà face à une situation que nous pouvions difficilement imaginer vivre un jour : confinés chez nous pour une durée indéterminée. Bon, au début on a tous un peu angoissé et puis on a commencé à s’habituer et à se créer un nouveau quotidien. Niveau alimentation je pense qu’on a tous envie de se faire plaisir pour garder le moral, mais le problème c’est que se faire plaisir pour beaucoup d’entre nous ça veut dire manger très gras et/ou sucré, et parfois en très grosses quantités. Si ça n’avait été que pour deux semaines ça serait passé inaperçu mais vu qu’on risque d’être chez nous un bon moment, il va falloir commencer à prendre de bonnes habitudes.

C’est parfaitement OK de chercher du réconfort en ce moment, mais faisons-le bien. Je vous invite à vous poser une question : est-ce que je me fais vraiment du bien en mangeant n’importe quoi ? Peut-être qu’on va se sentir réconforté pendant quelques minutes, mais très vite on risque de culpabiliser, et à la fin du confinement on regrettera probablement tous ces excès. En tout cas une chose est sûre, c’est que ça ne fera aucun bien à notre corps, et c’est vraiment le moment d’écouter ce qu’il a à nous dire.

Je vais vous montrer que grâce à quelques conseils tous simples, il est tout à fait possible de garder une alimentation saine pendant ce confinement et sans non plus se mettre une pression énorme.

1 : faites-vous plaisir

Il faut arrêter de penser que manger sain c’est manger des légumes vapeur sans goût et du fromage blanc 0% nature. Au contraire, manger sain c’est manger varié, tout en respectant un certain équilibre. Soyez curieux, testez des légumes ou des plats que vous ne connaissiez pas, mettez toutes les couleurs possibles dans votre assiette, et préparez-vous des plats qui vous font réellement envie. Allez, ne me dites pas que vous n’avez envie que de raclette, je n’y crois pas une seconde.

Si vous avez besoin d’inspiration, allez donc faire un tour sur ma sélection de recettes d’avril.

Mettez des couleurs dans votre assiette !

2 : maintenez des heures fixes de repas

Rester chez soi, en particulier pour ceux qui ne peuvent plus travailler, c’est souvent synonyme de se coucher plus tard, se lever à 10h ou 11h, et manger un peu à n’importe quel moment de la journée. Ce changement ne nous met pas dans de bonnes conditions pour manger sainement, d’abord parce que ça perturbe notre organisme, et aussi parce que ça nous entraîne vers la flemme de cuisiner et une tendance au grignotage. Créez-vous des rituels : une heure fixe de réveil, de petit déjeuner, une heure pour la préparation des repas et une heure à peu près fixe pour manger.

3 : équilibrez vos repas

Essayez le plus possible de respecter l’équilibre suivant :

  • petit déjeuner : un produit laitier + un produit céréalier + un fruit + une boisson (+ éventuellement une petite quantité de matière grasse et/ou sucrée)
  • repas principaux : une portion de légumes + une portion de féculents + une portion de viande, poisson ou œuf (qu’on peut remplacer par une portion de légumineuse), un fruit ou légume cru, un produit laitier

4 : faites TOUT maison

Je vous lance le challenge du 100% maison : vous avez du temps, utilisez-le en cuisinant vous-même tout ce que vous mangerez ! Les versions “maison” seront toujours plus saines que les versions industrielles : en général moins sucrées, moins grasses, moins salées et sans additif. De la sauce pour vos pâtes aux biscuits pour le goûter, tout peut être fait par vous-même et vous verrez que c’est meilleur au goût et terriblement satisfaisant. Le genre de satisfaction dont on a vraiment besoin quand on est confinés !

5 : Achetez des fruits et légumes locaux et de saison

Nos agriculteurs sont en train de souffrir de cette crise, comme de nombreux corps de métiers, et c’est le moment de les soutenir tout en prenant soin de sa santé. Un aliment qui a été récolté près de chez vous c’est en général un aliment qui a été cueilli mûr (ou presque), et qui est ainsi plus riche en nutriments qu’un aliment qui vient de loin et qui a mûri dans un container.

En ce moment la saison nous propose :

  • en légumes : artichauts, asperges, betteraves, blettes, carottes, chou-fleur, endives, épinards, frisée, laitue, navet, petits pois, poireaux, radis
  • en fruits : kiwi, oranges pommes, poires, pamplemousse

En mai, ça sera le retour des fraises, des cerises, des tomates et des concombres !

Pensez bien à manger des fruits ou des légumes crus à chaque repas pour avoir un apport suffisant en vitamine C, elle renforce vos défenses immunitaires ! Attention je ne dis pas qu’en mangeant 1kg de fruits frais par jour vous allez être immunisés pour le Covid, évidemment, ça se saurait.

6 : faites une activité physique régulière

Conseil bonus puisqu’il ne s’agit pas ici directement de manger mais je vous recommande chaudement de faire du sport chez vous, et ce une vingtaine de minutes par jour. Tout simplement parce que comme vous ne faites plus aucun déplacement et que vous passez la majeure partie du temps en position assise ou couchée, vous êtes très loin de votre activité habituelle en termes de dépenses énergétiques. Ce qui veut dire qu’avec votre apport calorique habituel, vous n’allez pas pas pouvoir tout dépenser et vous risquez donc de stocker (grossir, quoi). Sauf si vous décidez de manger moins, mais on sait tous que ça va être compliqué.

Voici une petite liste de chaines Youtube et comptes Instagram qui proposent des séances de sport journalières à la maison :

  • Osfose avec des séances quotidiennes de 20 minutes avec des coachs de boxe
  • Yoga Coaching pour ceux qui voudraient s’initier au yoga
  • Zones.Paris qui propose des cours en live sur Instagram tous les jours à 17h30
  • Lucile Woodward qui a préparé des séances à faire avec ses enfants

Leave a Reply